Tous les articles par Nicolas Lamare

North Africa under Byzantium and Early Islam

Susan T. Stevens et Jonathan P. Conant (éd.)
Harvard University Press
Dumbarton Oaks Research Library and Collection
328 pages
ISBN : 9780884024088

The profound economic and strategic significance of the province of “Africa” made the Maghreb highly contested in the Byzantine period—by the Roman (Byzantine) empire, Berber kingdoms, and eventually also Muslim Arabs—as each group sought to gain, control, and exploit the region to its own advantage. Scholars have typically taken the failure of the Byzantine endeavor in Africa as a foregone conclusion. North Africa under Byzantium and Early Islam reassesses this pessimistic vision both by examining those elements of Romano-African identity that provided continuity in a period of remarkable transition, and by seeking to understand the transformations in African society in the context of the larger post-Roman Mediterranean. Chapters in this book address topics including the legacy of Vandal rule in Africa, historiography and literature, art and architectural history, the archaeology of cities and their rural hinterlands, the economy, the family, theology, the cult of saints, Berbers, and the Islamic conquest, in an effort to consider the ways in which the imperial legacy was re-interpreted, re-imagined, and put to new uses in Byzantine and early Islamic Africa.

Susan T. Stevens is Professor of Classics and the Catherine and William E. Thoresen Chair of Humanities at Randolph College.

Jonathan P. Conant is Associate Professor of History at Brown University.

Numides et Maures au combat : états et armées en Afrique du Nord jusqu’à l’époque de Juba Ier

O. Ait Amara
Ortacesus, Sandhi, 2013
ISBN : 9788897786153

Dans l’Antiquité, il n’existait pas d’État sans armée, et la présence d’une armée prouvait l’existence d’un État. Si on applique cette formule à la Numidie, on se trouve en désaccord avec beaucoup d’historiens. Pour eux, elle ne possédait qu’une efficace, mais simple, cavalerie légère, ce qui la reléguait au rang d’État vassal de Carthage ou de Rome. C’est cette image erronée que nous avons corrigée dans ce livre. Et si la Numidie avait disposé d’une véritable armée ?Dans ce cas, elle aurait été une véritable puissance, une monarchie « de type hellénistique ».

Continuer la lecture de Numides et Maures au combat : états et armées en Afrique du Nord jusqu’à l’époque de Juba Ier

RUS AFRICUM. Tome III, La Via a Karthagine Thevestem, ses milliaires et le réseau routier rural de la région de Dougga et Téboursouk

Mariette de Vos Raaijmakers, Redha Attoui, Edipuglia, 2015.

Rus Africum Tome III contient la documentation topographique et épigraphique du réseau routier de la feuille 33 (Teboursouk) de la Carte des Sites Archéologiques et des Monuments Historiques de Tunisie. La prospection coordonnée par l’Institut National du Patrimoine de Tunisie et l’Université de Trento, nous a permis d’achever le recueil des données sur le terrain en juin 2014, où encore 160 autres sites ont été découverts, à ajouter à la carte publiée en 2013 dans Rus Africum I et II.

Continuer la lecture de RUS AFRICUM. Tome III, La Via a Karthagine Thevestem, ses milliaires et le réseau routier rural de la région de Dougga et Téboursouk

RUS AFRICUM. Tome II, Le paysage rural antique autour de Dougga : l’aqueduc Aïn Hammam-Thugga, cartographie et relevés

Mariette de Vos Raaijmakers, Redha Attoui, Alessandro Battisti (éd.), Edipuglia, 2013.

Rus Africum Tome II contient la documentation topographique et architecturale de l’aqueduc d’Aïn Hammam-Thugga qui traverse la zone rurale à l’ouest de Dougga. La conduite qui alimentait d’eau la cité de Thugga est parmi les aqueducs les mieux conservés de l’Antiquité. L’eau de la source tiède (Aïn Hammam) jaillissant des roches gréseuses est filtrée par les couches de marne dépourvue de calcaire en suspension et, par conséquent, ne laisse pas de dépôts dans les conduites. Continuer la lecture de RUS AFRICUM. Tome II, Le paysage rural antique autour de Dougga : l’aqueduc Aïn Hammam-Thugga, cartographie et relevés

S. Ritter, Das Meninx-Projekt – Die Prospektionskampagne 2015: Erste Ergebnisse

Im Oktober 2015 wurde ein tunesisch-deutsches Feldforschungsprojekt in Meninx, der größten antiken Stadt auf Djerba, mit einer Prospektionskampagne unter dem Titel „Die urbane Struktur des antiken Meninx (Djerba)“ begonnen.
Geleitet wird das Projekt von Stefan Ritter (Institut für Klassische Archäologie der LMU) und Sami Ben Tahar (Institut National du Patrimoine, Tunis). Weitere Kooperationspartner sind das Department für Geo- und Umweltwissenschaften der LMU, Sektion Geophysik und der Lehrstuhl für Geodäsie der an TU München.

Résultats de la campagne de prospection géophysique 2015 : LMU – Institut für Klassische Archäologie

La production de la céramique antique dans la région de Salakta et Ksour Essef (Tunisie)

Jihen Nacef, La production de la céramique antique dans la région de Salakta et Ksour Essef (Tunisie), coll. Roman and Late Antique Mediterranean Pottery 8, Archaeopress, 2015.

Archaeopress

This publication provides the most updated information on the ceramic production (amphorae, cooking and coarse wares, ceramic building materials) of Salakta and the Ksour Essef district, in the Sahel region of Tunisia, from the 3rd century BC to the 7th century AD. This book deals with the history and the archaeology of Sullecthum/Salakta, the typology of the ceramic production (mainly amphorae), the chronology and the location of the workshops, the amphora stamps and contents, the distribution in the Mediterranean, and the organisation of production and trade. The author is Lecturer at the Institut Supérieur des Etudes Appliquées en Humanités de Mahdia (University of Monastir, Tunisia).