« TRAVAUX DE TERRAIN ET DE LABORATOIRE AU MAGHREB : ENJEUX ET PROBLÉMATIQUES » – 10 DÉCEMBRE 2020

L’Axe Transversal Histoire et Archéologie du Maghreb Ancien (ATHAr) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) à Aix-en-Provence organise le jeudi 10 décembre 2020 un webinaire consacré aux « Travaux de terrain et de laboratoire au Maghreb : enjeux et problématiques ».

Cette journée d’étude se propose, à travers neuf présentations de travaux actuels au Maghreb, toutes périodes confondues, de discuter des nouvelles tendances de la recherche de terrain et de laboratoire (fouilles, prospections, étude environnementales et de mobiliers) tant du point de vue du renouvellement des problématiques que de l’utilisation des nouvelles méthodes d’approche.

Inscriptions pour participer au webinaire : https://athar.hypotheses.org/2094

« COLLECTIONS MAGHRÉBINES DE PRÉHISTOIRE ET D’ARCHÉOLOGIE DANS LES MUSÉES FRANÇAIS » – 20 NOVEMBRE 2020

L’Axe Transversal Histoire et Archéologie du Maghreb Ancien (ATHAr) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) à Aix-en-Provence organise le 20 décembre 2020 un webinaire consacré aux « Collections maghrébines de Préhistoire et d’archéologie dans les musées français« . 

Beaucoup de musées français, particulièrement ceux des régions méridionales, conservent des collections anciennes provenant d’Afrique du Nord, qui attendent encore d’être recensées et étudiées dans le cadre de nos conventions de partenariat scientifique. Cependant, quel est l’intérêt scientifique réel de ces objets souvent décontextualisés, parfois sans origine précise ? Quelle stratégie adopter pour documenter ces collections et les rendre accessibles aux chercheurs et au grand public des deux rives de la Méditerranée ? Quel rôle peuvent jouer les nouvelles technologie de l’information dans ce but de partage des données ? Toutes questions que cette journée d’étude souhaiterait aborder.

Inscriptions pour participer au webinaire : https://athar.hypotheses.org/2061

V. Bridoux, Les royaumes d’Afrique du Nord


Les royaumes d’Afrique du Nord : émergence, consolidation et insertion dans les aires d’influences méditerranéennes (201-33 av. J.-C.)

Virginie Bridoux

Couverture-Bridoux-FB-brQuand et comment ont émergé ces royaumes antiques indépendants, numide et maure, dont l’existence nous est tout particulièrement révélée dans le contexte des guerres puniques ? Quelles sont les dynasties royales en place et de quelle manière conservent-elles le pouvoir au sein de vastes territoires couvrant le nord du Maroc et de l’Algérie actuels ainsi que le nord-ouest tunisien ? Des territoires souvent dirigés par des rois de nature belliqueuse ou ambitieuse et dont les limites évoluent au gré des alliances ou des rivalités entre peuples voisins ; des territoires composés de diverses communautés urbaines et rurales qu’il fallait tolérer, voire contenir et même contrôler.
Comment ces royaumes et leurs populations évoluent-ils au contact des autres régions de Méditerranée, incluses dans les mondes punique, grec puis romain ? Quel est l’impact de l’implication des souverains nord-africains dans les conflits méditerranéens, en particulier les guerres puniques et les guerres civiles romaines de la fin de la République ? Dans quelle mesure l’insertion de ces royaumes dans l’orbite romaine conduit-elle à la disparition du royaume numide en 41 av. J.-C. et à l’intégration de la Maurétanie dans l’ager publicus en 33 av. J.-C. ?
Ce sont quelques unes des questions fondamentales auxquelles cet ouvrage tente de répondre face à une documentation qui peut paraître bien fragmentaire et parfois déroutante mais qui offre finalement une diversité de sources : des données textuelles, archéologiques, architecturales, épigraphiques, numismatiques ou encore iconographiques, dont la synthèse permet de proposer un regard novateur sur l’histoire de ces régions entre la deuxième guerre punique et la mort du roi Bocchus II (201-33 av. J.-C.).

Virginie Bridoux est chargée de recherche au CNRS (UMR 8546), ancien membre de l’École française de Rome, docteur de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne, spécialiste de l’Afrique du Nord à l’époque préromaine. Après avoir collaboré à plusieurs missions archéologiques au Maghreb de 1999 à 2008, elle assure depuis 2009 la co-direction de la mission archéologique franco-marocaine du site antique et médiéval de Kouass (Asilah, Maroc).

Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome 387
Roma: École française de Rome, 2020
ISBN: 978-2-7283-1421-8
281 p., ill. n/b et pl. coul.

Informations : Publications de l’École française de Rome

M. Pignot, The Catechumenate in Late Antique Africa (4th-6th Centuries)

In The Catechumenate in Late Antique Africa (4th-6th centuries) Matthieu Pignot explores how individuals became Christian in ancient North Africa. Before baptism, converts first became catechumens and spent a significant time of gradual integration into the community through rituals and teaching. This book provides the first historical study of this process in African sources, from Augustine of Hippo, to canon of councils, anonymous sermons and 6th-century letters. Pignot shows that practices varied more than is generally assumed and that catechumens, because of their liminal position, were a disputed and essential group in the development of Christian communities until the 6th century at least. This book demonstrates that the catechumenate is key to understanding the processes of Christianisation and conversion in the West.

Éditeur : Brill
Collection : Vigiliae Christianae, Supplements, volume 162
414 pages
ISBN : 978-90-04-43189-8
132 €

Informations : Brill

La conquête arabe de l’Afrique romaine

Anis Mkacher, Mohamed Benabbès
La conquête arabe de l’Afrique romaine. Anthologie bilingue de textes arabes
Editions Hermann, 2020
ISBN : 9791037005427

Cette anthologie bilingue (française et arabe) rassemble pour la première fois les récits de la conquête arabe qui arracha l’Afrique du Nord à la domination byzantine et maure et qui la fit entrer dans l’ère de l’Ifriqiya médiévale. Ces récits, rédigés pour l’essentiel entre le IXe et le XVe siècle, rapportent les lointains souvenirs des témoins oculaires qui finirent par s’installer en Afrique, en Espagne, en Égypte ou en Orient. Ils ont longtemps été ignorés par les historiens de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen Âge, car ils se trouvaient éparpillés dans les œuvres d’une trentaine d’auteurs qui n’ont pas toujours fait l’objet d’une traduction ou même d’une édition critique récente. Ces documents historiques fondamentaux lèvent pour la première fois un voile sur les VIIe-VIIIe siècles, dans une région qui fut longtemps le fleuron de l’Empire romain. Ils forment l’épilogue de l’Afrique romaine.

Informations : Editions Hermann

Approches pour l’histoire de la langue berbère

Approches pour l’histoire de la langue berbère
Mise en perspective d’une langue à travers les âges

Le berbère, une langue vivante pratiquée partout dans le Nord de l’Afrique, a fait l’objet de travaux linguistiques significatifs. Cependant comparativement aux études portant sur la langue actuelle, les états anciens de la langue en ont beaucoup moins bénéficié, pas plus qu’on n’ait tenté d’une manière approfondie une approche historique globale de la langue. Dans le but de rétablir un équilibre et de pallier une lacune, nous proposons courant 2020 et 2021 d’organiser deux rencontres scientifiques internationales qui permettront de faire un état des lieux des ressources disponibles, de fixer des priorités sur l’analyse des sources documentaires ainsi que la linguistique historique, tout en créant des conditions de débats fructueux entre chercheurs. Nous espérons, avec cette alliance des archéologues, des généticiens des populations, des philologues, des anthropologues, des historiens et des linguistes (descriptivistes, comparatistes, etc.), que nous pourrons atteindre certains des objectifs fixés.

Les propositions de communication sont à envoyer avant le 5 octobre 2020

aux responsables de l’organisation du colloque :

  • Ouahmi Ould-Brahanm (ouahmi.ould-braham@mshparisnord.fr) ;
  • Mehdi Ghouirgate (mehdi.ghouirgate@gmail.com)
  • et Lameen Souag (lameen@gmail.com)

Calendrier

5 octobre 2020 : Date limite de réception des propositions (résumé et CV) pour évaluation.

  • 12 octobre 2020 : Début des notifications et retour des expertises à tous les auteurs.
  • 15 novembre 2020 : Date limite de réception des versions corrigées et définitives des textes acceptés.
  • 20 novembre 2020 : Date limite d’inscription au colloque pour au moins l’un des auteurs.
  • 17/18/19 décembre : tenue du colloque

Informations : Calenda

Photo Rachid Tagoula (CC BY-NC-ND 2.0)

Église et christianisme au Maghreb : Antiquité et Moyen-Âge

VIIe colloque international du laboratoire LR13ES11
Occupation du sol, peuplement et modes de vie dans le Maghreb antique et médiéval

Université de Sousse
Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Sousse
11-13 mars 2021

En proposant de revenir sur l’histoire de l’Eglise et du christianisme au Maghreb antique et médiéval, le 7e colloque international du laboratoire LR13ES11 souhaite relancer la réflexion sur un sujet dont on n’a pas encore épuisé tous les aspects et qui peut mieux profiter des récents progrès de la recherche, notamment en géographie historique et plus globalement en matière de connaissance des territoires antiques et médiévaux.

Calendrier et modalités de soumission :
Le 30 octobre 2020 : date limite de soumission des propositions de participation avec résumé (4000 signes max. espaces compris) et CV succinct à faire parvenir au laboratoire par e. mail à l’adresse suivante : labohistoire.facultesousse[at]gmail.com
Le 15 décembre 2020 : envoi des notifications par le comité scientifique du colloque.
Les 11, 12 et 13 mars 2021 : tenue du colloque.
Le 30 mai 2021 : Date limite de remise des textes pour publication.

Comité scientifique :
François BARATTE
Fathi BEJAOUI
Faouzi Mahfoudh
Jean-Michel MOUTON
Abdellatif MRABET

Informations : Compitum

Augustin d’Hippone. Contre Fauste le manichéen, livres XIII-XXI

Isabelle Bochet, Jean-Daniel Dubois, Martine Dulaey, Alban Massie, Paul Mattei, Michel-Yves Perrin et Gregor Wurst, Augustin d’Hippone. Contre Fauste le manichéen, livres XIII-XXI / Contra Faustum manichaeum, XIII-XXI, Paris, 2020.

Éditeur : Institut d’études augustiniennes
Collection : Bibliothèque Augustinienne
668 pages
ISBN : 978-2-85121-300-6
€ 65 excl. VAT

Dans le volume 18/B de la Bibliothèque augustinienne, on pourra lire une traduction nouvelle des livres XIII-XXI du Contre Fauste le manichéen, qui est une des œuvres majeures d’Augustin. Elle intéresse non seulement les lecteurs de l’évêque d’Hippone, mais aussi les spécialistes du manichéisme, car de nombreux aspects de la doctrine manichéenne y sont évoqués, et Augustin reproduit intégralement un opuscule perdu de Fauste avant de le réfuter. Au fil de la discussion et de la polémique apparaissent de nombreux aspects de la théologie chrétienne et de l’exégèse de la Bible importants pour la connaissance du christianisme ancien.

La traduction part du texte établi en 1891 par J. Zycha (CSEL 25/1), qui n’a toujours pas été remplacé, et a été révisé selon les normes de la collection. Les différents livres font l’objet d’une étude approfondie, dont les résultats sont exposés dans les multiples introductions, notes de bas de page et notes complémentaires en fin de volume. Elle est sans équivalent dans les collections étrangères, et elle est l’œuvre commune d’une équipe de chercheurs qui travaillent régulièrement ensemble : I. Bochet, J.-D. Dubois, M. Dulaey, A. Massie, P. Mattei, M.-Y. Perrin et G. Wurst.

Le BA 18/B est le deuxième des trois volumes nécessaires pour couvrir l’imposant traité d’Augustin, qui nécessite, pour être vraiment compris des modernes, un solide appareil critique. Les Introductions générales ont été réparties dans les trois volumes.

Informations : Brepols

Carnet de veille en archéologie et histoire du Maghreb antique

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search