Archives de catégorie : Conférences

S. A. Kerzabi (Parc du Tassili) : Les fresques du Tassili N’Ajjer et les traditions des Peul : nouvelles hypothèses d’interprétation

Jeudi 12 avril 2010, de 18h à 21h. Centre d’Etudes Diocésain Les Glycines, 5 chemin Slimane Hocine, 16000 Alger

« Le succès sans précédent obtenu par l’exposition au Pavillon de Marsan à la fin des années cinquante des relevés des fresques du Tassili, résultat des premières missions de H. Lhote et son équipe allait hisser l’art rupestre saharien à un art majeur au même titre que l’archéologie préhistorique, pour l’imposer comme une véritable discipline à la recherche de l’histoire ancienne de l’Humanité. Cet événement allait créer un regain d’intérêt pour la recherche préhistorique, attirer l’attention des archéologues et plus particulièrement celles des ethnologues africanistes comme Hampaté Bâ pour les Peul. Ce dernier qui avait assisté à cet événement, avait, d’emblée, après la visite de l’exposition et l’examen des premiers relevés, rattaché l’ensemble de ces peintures à la vie pastorale quotidienne des peul, comme aux croyances, aux mythes et aux rites qui faisaient l’objet de l’initiation traditionnelle de ce peuple de pasteurs. A travers cette relecture des fresques de la période bovidienne, cet exposé tentera de relancer cette lecture basée sur des recherches ethnographiques après l’insuccès de cette hypothèse auprès de certains spécialistes. H. Lhote abandonna cette idée que personne ne reprendra d’ailleurs après les disparitions successives d’Amadou Hampaté Bâ et de H. Lhote. »

Cinéaste de formation Sid-Ahmed Kerzabi, il a été successivement attaché de recherche et conservateur des Monuments et sites historiques, directeur du Musée national du Bardo ; directeur du Parc national du Tassili et président de l’Association « les Amis du Tassili ».
Sid Ahmed Kerzabi en tant que directeur du Parc du Tassili s’est engagé dans la protection et l’organisation des zones protégées. Il a initié un programme d’inventaire et de documentation pour aboutir à la création d’un Centre d’Etude et de Recherche du Tassili et la conception d’un Musée du Tassili. L’expérience de Sid Ahmed Kerzabi, sa connaissance du terrain et sa rencontre avec d’éminents spécialistes lui ont permis d’acquérir des connaissances approfondies sur l’Art préhistorique ainsi que les motivations des anciens hommes « à se mettre en scène ». Il est l’auteur et l’initiateur de nombreux articles, publications, expositions et films, qui ont contribués à faire connaitre le Tassili et qui lui ont valu l’inscription sur la Liste du Patrimoine de l’Unesco.

R. Haensch (Munich), L’Égypte romaine – l’Égypte byzantine ? Continuités et ruptures éclairées par la documentation de l’Égypte à l’époque romaine

Vendredi 16 mars 2012 à 17h30. Centre Sainte-Barbe, 4 rue Valette, 75005 Paris, Bât. C, 3e étage, salle Paul Collinet.
Vendredi 16 mars 2012 à 17h30. Centre Sainte-Barbe, 4 rue Valette, 75005 Paris, Bât. C, 3e étage, salle Paul Collinet.

Conférences de l’Institut de Droit Romain


Informations : Centre Sainte Barbe

C. G. Bellard, Phéniciens, Puniques et Maurétaniens au Maroc : le cas de Lixus (Larache)

Vendredi 9 mars 2012, de 13h00 à 15h00. Maison René-Ginouvès, Archéologie et Ethnologie, Nanterre, Rez-de-jardin, salle 2.
Depuis 1995, une équipe hispano-marocaine a fouillé régulièrement sur divers emplacements de l’ancienne ville de Lixus, au Nord du Maroc. Nos connaissances sur les étapes préromaines du site sont aujourd’hui plus profondes, en particulier sur l’environnement et l’exploitation des ressources.

A. Ichkhakh (Essaouira), Recherches pluridisciplinaires sur le site de Rirha (Plaine du Gharb, Maroc)

Jeudi 9 février 2012 à 17h30. ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, salle Dussane

Aldelfattah ICHKHAKH, Professeur invité à l’ENS, Conservateur principal à la Délégation de la Culture d’Essaouira (Maroc)

Conférence d’archéologie dans le cadre des programmes

- Cultures d’Afrique du Nord du Labex TransferS

- L’eau dans les villes de l’Afrique du Nord et leur territoire de l’ANR EauMaghreb


Informations : AOROC


A. Ben Abed Ben Kheder : Les maisons de Thuburbo Majus (Tunisie) et leur décor mosaïqué

Les mercredis 2, 9, et 23 novembre à 14h30, et le jeudi 17 novembre 2011, à 16h30.

Collège de France

John Scheid

Religion, institutions et société de la Rome antique

Conférenciers invités

Aicha Ben Abed Ben Kheder

Directeur de Recherche, Institut national du Patrimoine de Tunisie

Les maisons de Thuburbo Majus (Tunisie) et leur décor mosaïqué

1. Thuburbo Majus : Architecture domestique et urbanisme de la fin IIe au VIe siècle

2. Thuburbo Majus : Les maisons aux abords du forum

3. Les grandes demeures thuburbitaines dans l’antiquité tardive

4. Les maisons de Thuburbo Majus dans le contexte de la proconsulaire

Les mercredis 2, 9, et 23 novembre à 14h30, et le jeudi 17 novembre 2011, à 16h30.


Informations : Collège de France