L’exploitation des ressources maritimes de l’Antiquité. Activités productives et organisation des territoires

XXXVIIe Rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes et XIIe Colloque de l’Association AGER
Du mardi 11 au jeudi 13 octobre 2016, Azur Arena, 250 rue Emile Hugues, Antibes
14 octobre 2016, Mougins
Notamment sur l’Afrique :
Katia SCHÖRLE, « Réflexion préliminaire sur le sel en Tripolitaine à l’époque impériale »
 

final programme

Cités et religions dans l’Afrique tardoantique (IIIe-VIIe siècle): Nouvelles approches. Hommage à Claude Lepelley

 

Colloque organisé par
Xavier Dupuis, Valérie Fauvinet-Ranson,  Hervé Inglebert (Nanterre, UMR 7041 ArScAn-THEMAM) et Christophe Goddard (CNRS, UMR 8546 AOROC et Labex RESMED)

Mercredi 7 et jeudi 8 septembre 2016 à l’université de Paris-Ouest Nanterre-La Défense

Bâtiment Max Weber, Grand Amphithéâtre

colloque-citésreligionsAfriquetardive

Atelier doctoral : Les frontières maritimes et terrestres du Maghreb. Approches comparées (Antiquité, Moyen Âge)

Université Bordeaux Montaigne, 12-14 décembre 2016

Coordination : Jean-Charles Ducène (EPHE) et Stéphanie Guédon (Université de Limoges)

Organisation :
EA 4270 (CRIHAM, Université de Limoges)
EPHE, École des Hautes Études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)
UMR 5607-Ausonius
Partenariat Hubert Curien France-Maghreb (Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International – France, Ministères de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique – Algérie, Maroc, Tunisie)

Encadrants :
N. Benseddik (École Nationale de Conservation et de Restauration des Biens culturels, Alger)
L. Callegarin (Casa de Velázquez, Madrid)
J.-Ch. Ducène (EPHE, Paris)
St. Guédon (Université de Limoges)
D. Valérian (Université Lyon 2)
É. Voguet (Institut de recherche et d’histoire des textes, CNRS)

Appel à candidature : Atelier doctoral PHC Maghreb-1

Date limite d’inscription : début septembre 2016
Nombre de places : 10
Dossier de candidature :
– une lettre de motivation
– un curriculum vitae (max. 3 pages) accompagné d’une présentation des recherches en cours
– un résumé (min. 4000 caractères) de l’intervention proposée
– une lettre de recommandation

Prise en charge : logement en chambre double et déjeuners
A la charge du participant : déplacements et dîners

Le Programme Hubert Curien Maghreb offre 4 bourses de 450 euros maximum (pour le voyage) à des étudiants inscrits dans des établissements supérieurs du Maghreb qui en feront la demande.

Dossier d’inscription à envoyer à : stephanie.guedon@unilim.fr

Westlicher Maghreb

Stefan Ardeleanu
dans : A.-M. Wittke (Hrsg.), Frühgeschichte der Mittelmeerkulturen. Historisch-archäologisches Handbuch. DNP Supplement 10, Stuttgart 2015, p. 783–794.

Actuelle vue d’ensemble des données sur l’Afrique du Nord du 8ème au 5ème s. av. J.-C., avec une attention particulière sur les établissements de l’intérieur de la « Numidie » et de la « Maurétanie ».

Vom Jugurtha qui a réussi zum Zivilisationendialog Ben Alis. Die Rolle der Antike in der Repräsentation tunesischer Autokraten nach 1956

Stefan Ardeleanu
in: Thersites 1, 2015, 203–248.

Article en ligne sur : http://www.thersites.uni-mainz.de/index.php/thr/article/view/11/10.

Abstract:
This paper deals with the functionalisation of antiquity in the self-repre-sentation of modern Tunisia’s authoritarian presidents, Habib Bourguiba (1956–1987) and Zine el Abidine Ben Ali (1987–2011). On the basis of extensive evidence, which has not yet been the subject of synoptic study, this paper analyses the use made of the country’s ancient past by its autho-ritarian discourses of identity-formation. This research sheds light to the classical reception in public appearances, speeches, national commemoration days and programmes of Tunisian pavilions during world exhibitions. To comprehend the image of Tunisia projected in the time of these two presidents, one must explore the antiquity-based iconography of modern coins, banknotes, post stamps, architecture, and building programmes, which bear the explicit marks of Bourguiba or Ben Ali. Their self-positioning within Tunisia’s cultural heritage, their intervention in its cultural policy, and the interplay between the regime-controlled construction of national identity on the one hand and the country’s classical and ancient studies on the other were important aspects of the autocrats’ references to the state’s glorious past. This dialectic becomes obvious when analysing the two autocrats’ influence over education policy and curricula for history teaching. On the basis of this broad approach and by comparison with other authoritarian systems, it is not only possible to understand some mecha-nisms and developments in the appropriation of the ancient past by both rulers, but also to unpack significant components of Tunisia’s image abroad during their reigns.

Carnet de veille en archéologie et histoire du Maghreb antique