La frontière méridionale du Maghreb et ses formes : essai de définitions (Antiquité – Moyen âge)

Colloque international organisé à l’université de Bordeaux (salle Jean Borde)

15-16 décembre 2016

Les confins désertiques du Maghreb sont devenus entre l’Antiquité et le Moyen Âge une frontière majeure du monde méditerranéen, qui permit de faire émerger l’Afrique subsaharienne dans l’histoire de la Méditerranée. L’étude de ce processus, dont les perspectives ouvertes par les études historiques et les missions archéologiques récentes, ainsi que la prise en compte de la longue durée, offrent l’opportunité de mieux saisir les spécificités locales et les évolutions historiques régionales, constitue l’axe programmatique du projet « DÉSERT : la frontière méridionale du Maghreb à l’époque antique et médiévale, espace de confins et territoires d’échanges » (Programme Hubert Curien Maghreb).

L’enquête réalisée à l’occasion de cette première manifestation scientifique organisée dans le cadre du PHC Maghreb « DÉSERT » propose alors d’identifier la frontière et ses formes, en faisant dialoguer les contextes géographiques et historiques. Elle invite à jeter un nouvel éclairage sur l’héritage de la période romaine, les mutations et les évolutions introduites à l’époque médiévale, afin de mieux comprendre les logiques propres à chacune de ces périodes dans le cadre d’un espace saharien en construction.

programme