Mens immobilis. Recherches sur le corpus latin des actes et des passions d’Afrique romaine (IIe-VIe siècles)

S. Fialon
544 p., 165 x 250 mm, 2019
ISBN: 978-2-85121-292-4
Collection des Études augustiniennes. Série Antiquité (EAA 203)

Depuis les travaux de Paul Monceaux, au début du XXe siècle, le corpus hagiographique africain a évolué : il s’est enrichi de la découverte de nouveaux textes, alors que d’autres documents ont dû être écartés. Une nouvelle synthèse complète sur cette littérature était nécessaire, et c’est donc un corpus mieux circonscrit, composé de trente actes et passions racontant le martyre de chrétiens entre le IIe et la fin du Ve siècle, qui est analysé dans cet ouvrage. Dans une première partie sont explorées les relations entre l’hagiographie et l’histoire des provinces africaines, c’est-à-dire la manière dont les auteurs inscrivent les faits dans un cadre historique et géographique. La deuxième partie se concentre sur la construction du discours hagiographique par une étude de la terminologie du martyre, des vertus et de l’héroïsation des chrétiens persécutés. L’étude s’attache enfin à mettre en évidence la personnalité littéraire des hagiographes, par une étude des sources bibliques, « classiques » et patristiques utilisées dans les textes. En définitive, cet ouvrage apporte une contribution à l’histoire politique et culturelle de l’Afrique du Nord tardo-antique.

Since the work of Paul Monceaux at the beginning of the 20th century the African hagiographic corpus has evolved. New texts were discovered while others were excluded from the corpus. Thus a new thorough study of the North African hagiography has been highly desired. The present work offers an analysis of a reshaped corpus, composed of thirty acts and passions, which describe the martyrdom of Christians between the 2nd and the late 5th century. The first part of the book examines connections between hagiography and the North African local history, namely the way authors place the facts in the historical and geographical context. The second part focuses on the construction of a hagiographical discourse through the study of the terminology of the martyrdom, the virtues and heroization of persecuted Christians. The third part explores literary personalities of the hagiographers, analysing the use of biblical, classical and patristic sources in the texts. The book provides a contribution to the political and cultural history of  North Africa in Late Antiquity.

Informations : Brepols