La figure et l’œuvre de Dracontius dans l’histoire littéraire en Afrique vandale entre Antiquité tardive et Moyen Âge

Colloque international, Nice, 3-4 octobre 2019
Date limite de proposition de contribution : 30 juin 2019

Dracontius, qui réside dans l’Afrique occupée par les Vandales pendant la seconde moitié du Vème siècle, est un poète intéressant à plusieurs égards : sa production littéraire divisée entre poésie chrétienne et poésie mythologique, liée à la tradition romaine ; son rapport complexe et controversé avec la culture païenne ; son inspiration créative et audacieuse, qui s’exprime dans la réélaboration innovante des légendes ; son approche également hardie des genres littéraires (il suffit de penser à ses déclamations en forme poétique) et des modèles classiques, qu’il soumet à un processus d’« imitation variée » (imitatio cum uariatione) et de réinterprétation. Son langage artificiellement classique, qui s’éloigne de l’usage linguistique de son époque et se rattache plutôt à la tradition littéraire romaine, cache une sensibilité nouvelle et extraordinairement moderne, qui s’exprime dans la profondeur de sa foi chrétienne ainsi que dans sa critique (implicite mais efficace) de la cruauté inhumaine attribuée aux dieux dans les légendes païennes. Sa poésie mythologique révèle un engagement moral et civil inattendu, impliquant une stigmatisation voilée de la domination despotique et violente des Vandales et visant à affirmer ex contrario des idéaux de coexistence pacifique et harmonieuse entre les Romains et les barbares.

Ce colloque vise donc à affronter les différents problèmes encore ouverts concernant l’œuvre de Dracontius : la tradition manuscrite et la critique textuelle ; les rapports entre la production païenne et celle chrétienne ; la réélaboration innovante des légendes ; les rapports avec les modèles et en général avec la tradition culturelle ; l’engagement moral et civil, ainsi que les rapports avec le pouvoir. Une attention particulière sera accordée à la langue et au style du poète, p.ex. à son approche ambivalente (oscillante entre une continuité artificielle et des innovations étonnantes) avec la langue classique. 

L’organisation du colloque prendra en charge les frais de séjour et les repas dans la mesure de son budget et selon des modalités qui seront précisées ultérieurement. Les frais de transport resteront à la charge des participants. La durée de chaque communication est fixée à 25 minutes maximum. La langue du colloque est le français, mais les langues européennes les plus fréquentes sont évidemment acceptées. 

Les propositions de communication (15/20 lignes), plus un bref CV (dans le même fichier), sont à adresser à Giampiero.Scafoglio[at]univ-cotedazur.fr avant la fin de juin 2019.

Lieu de la manifestation : San Giorgio a Cremano
Organisation : Giampiero Scafoglio, avec la collaboration de Richard Faure
Contact : Giampiero.Scafoglio[at]univ-cotedazur.fr

Source : Compitum