Tous les articles par Nicolas Lamare

La conquête arabe de l’Afrique romaine

Anis Mkacher, Mohamed Benabbès
La conquête arabe de l’Afrique romaine. Anthologie bilingue de textes arabes
Editions Hermann, 2020
ISBN : 9791037005427

Cette anthologie bilingue (française et arabe) rassemble pour la première fois les récits de la conquête arabe qui arracha l’Afrique du Nord à la domination byzantine et maure et qui la fit entrer dans l’ère de l’Ifriqiya médiévale. Ces récits, rédigés pour l’essentiel entre le IXe et le XVe siècle, rapportent les lointains souvenirs des témoins oculaires qui finirent par s’installer en Afrique, en Espagne, en Égypte ou en Orient. Ils ont longtemps été ignorés par les historiens de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen Âge, car ils se trouvaient éparpillés dans les œuvres d’une trentaine d’auteurs qui n’ont pas toujours fait l’objet d’une traduction ou même d’une édition critique récente. Ces documents historiques fondamentaux lèvent pour la première fois un voile sur les VIIe-VIIIe siècles, dans une région qui fut longtemps le fleuron de l’Empire romain. Ils forment l’épilogue de l’Afrique romaine.

Informations : Editions Hermann

Approches pour l’histoire de la langue berbère

Approches pour l’histoire de la langue berbère
Mise en perspective d’une langue à travers les âges

Le berbère, une langue vivante pratiquée partout dans le Nord de l’Afrique, a fait l’objet de travaux linguistiques significatifs. Cependant comparativement aux études portant sur la langue actuelle, les états anciens de la langue en ont beaucoup moins bénéficié, pas plus qu’on n’ait tenté d’une manière approfondie une approche historique globale de la langue. Dans le but de rétablir un équilibre et de pallier une lacune, nous proposons courant 2020 et 2021 d’organiser deux rencontres scientifiques internationales qui permettront de faire un état des lieux des ressources disponibles, de fixer des priorités sur l’analyse des sources documentaires ainsi que la linguistique historique, tout en créant des conditions de débats fructueux entre chercheurs. Nous espérons, avec cette alliance des archéologues, des généticiens des populations, des philologues, des anthropologues, des historiens et des linguistes (descriptivistes, comparatistes, etc.), que nous pourrons atteindre certains des objectifs fixés.

Les propositions de communication sont à envoyer avant le 5 octobre 2020

aux responsables de l’organisation du colloque :

  • Ouahmi Ould-Brahanm (ouahmi.ould-braham@mshparisnord.fr) ;
  • Mehdi Ghouirgate (mehdi.ghouirgate@gmail.com)
  • et Lameen Souag (lameen@gmail.com)

Calendrier

5 octobre 2020 : Date limite de réception des propositions (résumé et CV) pour évaluation.

  • 12 octobre 2020 : Début des notifications et retour des expertises à tous les auteurs.
  • 15 novembre 2020 : Date limite de réception des versions corrigées et définitives des textes acceptés.
  • 20 novembre 2020 : Date limite d’inscription au colloque pour au moins l’un des auteurs.
  • 17/18/19 décembre : tenue du colloque

Informations : Calenda

Photo Rachid Tagoula (CC BY-NC-ND 2.0)

Augustin d’Hippone. Contre Fauste le manichéen, livres XIII-XXI

Isabelle Bochet, Jean-Daniel Dubois, Martine Dulaey, Alban Massie, Paul Mattei, Michel-Yves Perrin et Gregor Wurst, Augustin d’Hippone. Contre Fauste le manichéen, livres XIII-XXI / Contra Faustum manichaeum, XIII-XXI, Paris, 2020.

Éditeur : Institut d’études augustiniennes
Collection : Bibliothèque Augustinienne
668 pages
ISBN : 978-2-85121-300-6
€ 65 excl. VAT

Dans le volume 18/B de la Bibliothèque augustinienne, on pourra lire une traduction nouvelle des livres XIII-XXI du Contre Fauste le manichéen, qui est une des œuvres majeures d’Augustin. Elle intéresse non seulement les lecteurs de l’évêque d’Hippone, mais aussi les spécialistes du manichéisme, car de nombreux aspects de la doctrine manichéenne y sont évoqués, et Augustin reproduit intégralement un opuscule perdu de Fauste avant de le réfuter. Au fil de la discussion et de la polémique apparaissent de nombreux aspects de la théologie chrétienne et de l’exégèse de la Bible importants pour la connaissance du christianisme ancien.

La traduction part du texte établi en 1891 par J. Zycha (CSEL 25/1), qui n’a toujours pas été remplacé, et a été révisé selon les normes de la collection. Les différents livres font l’objet d’une étude approfondie, dont les résultats sont exposés dans les multiples introductions, notes de bas de page et notes complémentaires en fin de volume. Elle est sans équivalent dans les collections étrangères, et elle est l’œuvre commune d’une équipe de chercheurs qui travaillent régulièrement ensemble : I. Bochet, J.-D. Dubois, M. Dulaey, A. Massie, P. Mattei, M.-Y. Perrin et G. Wurst.

Le BA 18/B est le deuxième des trois volumes nécessaires pour couvrir l’imposant traité d’Augustin, qui nécessite, pour être vraiment compris des modernes, un solide appareil critique. Les Introductions générales ont été réparties dans les trois volumes.

Informations : Brepols

Mike Clover and the World of Late Antiquity, II: The Vandals, North Africa, and Late Latin Literature

IMC Leeds
Monday 6 July 2020: 16.30-18.00

These two sessions remember the work of Frank M. ‘Mike’ Clover, who passed away in July, 2019. Beginning in the 1960s, Mike’s work was instrumental in the development of the study of Late Antiquity in general and of the Vandal kingdom of North Africa in particular. In addition, Mike was an indefatigable teacher and consultant who touched the lives of multitudes of students and scholars. He never was too busy to offer a piece of trenchant bibliography. These several papers, all of them presented by individuals who knew Mike personally, pay tribute to his legacy.

Organisers
Ralph Mathisen, Department of History, University of Illinois, Urbana-Champaign
Roland Steinacher, Institut für Alte Geschichte und Altorientalistik, Universität Innsbruck

Moderator/Chair
Hal Drake, Department of History, University of California, Santa Barbara

Paper 306-a Mike Clover’s Vandal Studies: Then and Now
Guido M. Berndt, Friedrich-Meinecke-Institut, Freie Universität Berlin
Roland Steinacher, Institut für Alte Geschichte und Altorientalistik, Universität Innsbruck

Paper 306-b Latin Literature in, out of, and after Vandal Africa
Danuta Shanzer, Institut für Klassische Philologie, Mittel- und Neulatein, Universität Wien

Paper 306-c Ἰωαννίνα (Ioannína / Joannina) and Her Characterisation by Procopius
Christopher Lillington-Martin, Faculty of Humanities, Coventry University

Paper 306-d War, Weddings, Widows, and the Western Roman Military Aristocracy
Jeroen W. P. Wijnendaele, Vakgroep Geschiedenis, Universiteit Gent


Informations : IMC 2020

 

L’habitat dans l’Antiquité tardive et le Haut Moyen-Âge

Séminaire de l’Antiquité tardive et du Haut Moyen-Âge
Caroline Michel d’Annoville (Sorbonne Université)
INHA – Galerie Colbert
2 rue Vivienne – 75002 Paris
Salle Ingres, 2e étage

Séance 1 : 24 février 2020
« L’habitat antique tardif en Tunisie : état des recherches »

Modérateurs doctorants : C. Huguet, W. Boutenbat
(Lettres Sorbonne Université – ACT-UMR Orient et Méditerranée)

  •  M. FIXOT, L. HELFER-LEBERT, T. MUKAI
    (Aix-Marseille Université, CCJ, LA3M, Université de Strasbourg),
    Les bâtiments profanes de Sidi jdidi (Tunisie)
  • A. LEONE (Université de Durham), La cité de Iunca dans
    l’Antiquité tardive : développement urbain et christianisation

Programme complet