Tous les articles par africasolenn

Appel à contributions : L’Année du Maghreb

Appel à contributions
L’Année du Maghreb Dossier de recherche 18 | 2018-I
Économies morales et controverses publiques
Coordinateurs scientifiques : Imed MELLITI et Loïc LE PAPE
 
Date limite d’envoi des résumés : 31 janvier 2017
Argumentaire :
Pour aborder les dynamiques de conflit qui traversent l’ensemble du Maghreb aujourd’hui, le concept « d’économies morales » peut générer une plus-value heuristique considérable pour analyser la place des jugements moraux dans l’espace public. Les pays du Maghreb sont traversés par des processus différents de recomposition des pactes nationaux et des principes qui commandent le vivre-ensemble. Au sein de ces processus, la montée de l’hétérogène n’est pas seulement politique et idéologique, elle est aussi une exacerbation des tensions morales. L’espace public contemporain au Maghreb se caractérise par une économie morale surplombante, imposée par une langue de bois officielle, par les appareils de l’État, et par une société civile qui leur est largement assujettie. Mais on trouve aussi d’autres économies morales, plus éclatées, davantage spécialisées, réservées ou réduites au silence, où se télescopent les registres et les répertoires d’évaluation. La prolifération des « affaires » témoigne de l’éclatement et de l’affrontement entre ces registres.
Mais qu’entendons-nous par « économies morales » et quel serait l’apport de ce concept dans l’intelligence des enjeux qui configurent actuellement l’espace public maghrébin ?…
Consulter l’appel à contributions sur le site de L’Année du Maghreb : http://anneemaghreb.revues.org/2755

 

4e colloque international : « Art et Pouvoir en Méditerranée antique et médiéval » – Appel à communication

Art et pouvoir en Méditerranée antique et médiévale

 20-22 avril 2017

Art et pouvoir en Méditerranée antique et médiévale, tel est le thème que nous avons choisi pour ce quatrième colloque international qu’organise le département d’archéologie à l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis. Cette rencontre a pour objectif majeur de mettre l’accent sur les liens entre l’art et le pouvoir sous toutes leurs formes et leurs manifestations et de proposer, à travers un regard croisé, un cadre de réflexion sur les rapports entre les deux. L’art au sens précis du terme : la production figurée et architecturale d’une société, quel que soit le statut du document dans la société et l’époque considérées était-il toujours au service du pouvoir? Y-a-t-il des moments où l’art et le pouvoir étaient en conflit ? Quel est le rôle joué par l’art dans les sociétés méditerranéennes ? De nombreuses recherches ont déjà prouvé que la relation entre l’art et le pouvoir est beaucoup plus complexe qu’on ne le pense. Souvent utilisé comme un instrument de propagande, l’art peut être aussi un moyen de dénonciation et de contestation du dit pouvoir.

Les questions qui seront abordées lors de cette rencontre seront focalisées sur trois axes :

  • Usage politique et/ou religieux de l’art : l’art peut être utilisé  comme instrument au service du
  • L’art et le pouvoir en conflit
  • Usage social de l’art : dans la sphère privée, les objets artistiques reflètent le statut social du propriétaire et ses choix idéologiques (au sens large).

Les collègues souhaitant participer à ce colloque doivent faire parvenir,  au comité d’organisation, le formulaire ci-joint avant le 01 février 2017 à l’adresse suivante : samirguizani@hotmail.com

Une notification de l’accord sur le sujet proposé leur parviendra à partir du 15 février 2017.

Comité   scientifique :   Habib   BEN   YOUNES,    Mustapha    KHANOUSSI, Faouzi MAHFOUDH, Ahmed SAADAOUI

Comité d’organisation : Samir GUIZANI,   Mohamed GHODHBANE, Amel TEKKI

Appel à communication en français et en arabe

Travaux en cours sur l’Afrique du Nord, de l’Antiquité à nos jours

Appel à communication pour la journée d’étude « Travaux en cours sur l’Afrique du Nord, de l’Antiquité à nos jours« , organisée par Charles-Alban Horvais et Hugo Mulonnière (doctorants du GRHis), qui aura lieu le 22 mars 2017 à l’Université de Rouen.

ARGUMENTAIRE

Ces dernières années, les recherches sur l’Afrique du Nord ont fait l’objet d’un dynamisme certain, toutes périodes historiques confondues. Le nombre d’études en cours, la variété des sujets et la diversité des approches sont importants et porteurs de renouvellements historiographiques. Malgré ce mouvement général, force est de constater une tendance au maintien des découpages chronologiques classiques des grandes périodes historiques dans les cadres d’analyse et dans les évènements scientifiques eux-mêmes. Ainsi, les manifestations scientifiques dans lesquelles les historiens sont invités à présenter leurs recherches sont souvent organisées par période plutôt que de manière thématique. De même, si l’histoire de cette région ou des sous-ensembles qui la composent a fait l’objet de plusieurs synthèses qui transcendent les césures chronologiques classiques, les études spécialisées sont la plupart du temps cantonnées aux bornes traditionnelles de la discipline historique.

Partant de ce constat, l’université de Rouen et le GRHis organisent une journée d’étude dont la finalité est la rencontre entre chercheurs de toutes périodes dont les travaux en cours portent sur l’Afrique du Nord. Afin de favoriser les échanges méthodologiques et la comparaison, d’élargir les cadres d’analyse, les tables rondes seront organisées de manière thématique autour d’axes communs émergeant des différentes communications. Les séances seront présidées par un chercheur confirmé.

 

MODALITÉS

Cette journée est ouverte à tous les jeunes chercheurs en histoire, archéologie, histoire de l’art (jeunes docteurs, doctorants, voire masterants) travaillant sur cet espace et désireux de partager leurs recherches et de les confronter aux points de vue de spécialistes d’autres périodes. Les communications pourront porter sur des thématiques très variées dont les thèmes suivants représentent un échantillon non-exhaustif : l’espace Afrique du Nord et ses relations avec les autres parties du monde, les sociétés et cultures nord-africaines, les Etats nord-africains, la colonisation et les décolonisations, les conflits, etc.

Les propositions de communication, entre 3000 et 5000 caractères, sont à envoyer avant le 30 novembre à l’adresse suivante : hugo.mulonniere@etu.univ-rouen.fr. Les candidats recevront une réponse le 20 décembre au plus tard.

 

Plus d’informations sont disponibles sur le site internet

Journées d’étude « Les Phéniciens, les Puniques et les autres » (13-14 mai 2016, Paris)

« Les Phéniciens, les Puniques et les autres échanges et identités entre le monde phénico-punique et les différents peuples de l’Orient ancien et du pourtour méditerranéen ».

Journées d’étude organisées par L. Bonadies, I. Chirpanlieva, E.  Guillon les 13-14 mai 2016 à Paris, Maison de la Recherche.

Programme des Journées d’étude les phéniciens, les Puniques et les autres

Encyclopédie berbère (fascicules 37, 38 et 39)

Encyclopédie berbère
lettres « P » et « Q »
XXXVII
Pacte – Phonologie
XXXVIII
Phouti –Protoberbère
XXXIX
Protohistoire –Quinquegentanei

2015, Louvain, Peeters, 240 p., 241 p. et 214 p.

 

Les fascicules XXXVII, XXXVIII et XXXIX, lettre « P » et « Q », viennent de paraître aux éditions Peeters ; avec près de 700 pages imprimées (p. 6019-6714), ils comptent 87 entrées (79 pour « P » et 8 pour « Q »), rédigées par 47 auteurs.