Archives de catégorie : Appels à communication

L’archéologie au Maroc : histoire, réalité et perspectives

الأركيولوجيا في المغرب: التاريخ والواقع والافاق

 

La Faculté des Langues, des Arts et des Sciences humaines – Ait Melloul organise, en partenariat avec l’Equipe de Recherche : Le Maroc et les Pays du Sahel et du Sahara : Histoire et Patrimoinede la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines – Agadir, la Première Rencontre Nationale des Chercheurs en Archéologie et Patrimoine sous le thème: L’archéologie au Maroc: Histoire, réalité et perspectives. D’autres partenaires et d’autres institutions sont sollicités afin de garantir un grand succès à cette manifestation scientifique et culturelle.

L’objectif de cette rencontre consiste à tracer le parcours de l’archéologie marocaine depuis ses débuts ; à la fin du XIXe siècle, jusqu’à nos jours. Il y sera aussi question de la réalité et des perspectives de la recherche archéologique au Maroc et des possibilités de préservation et du développement des acquis enregistrés ce qui accorde à notre pays ; aujourd’hui et dans l’avenir, la place qu’il mérite dans l’archéologie mondiale. En marge de cette rencontre, on envisage organiser une exposition portant sur les sites archéologiques majeurs, sur les trouvailles phares et sur les archéologues qui ont contribué au développement de la discipline. Cette rencontre sera l’occasion de rappeler que l’archéologie marocaine dépasse la frontière nationale pour concerner tout ce qui est lié à l’histoire de notre pays, plusieurs dizaines de fois millénaire.

يرجع تاريخ بداية البحوث الأثرية في المغرب حسب مجموعة من المهتمين بالشأن الأركيولوجي إلى النصف الثاني من القرن التاسع عشر. و قد كان الأوروبيون؛ و خاصة الإسبان و الفرنسيين، وراء القيام بأولى التحريات و الدراسات في هذا المجال. و كانت أبحاثهم تدخل بشكل عام في إطار مهامهم الاستطلاعية و العلمية. هكذا تمت الإشارة إلى مآثر تاريخية و بقايا أثرية، كما تم رسمها بواسطة المسافرين و الكشافة الاستعماريين و هواة الآثار أو حتى المتخصصين الذين قاموا بوصفها وصفا علميا.

تنظم كلية اللغات والفنون و العلوم الإنسانية أيت ملول، بتعاون مع فريق البحث، المغرب وبلدان الساحل والصحراء: تاريخ وتراث، بكلية الآداب والعلوم الإنسانية أكادير، الملتقى العلمي الوطني للباحثين في الآثار و التراث في نسخته الأولى تحت موضوع : الأركيولوجيا في المغرب: التاريخ والواقع الافاق.  و ستتم الاستعانة بشركاء و مؤسسات أخرى قصد ضمان النجاح الكبير لهذا الحدث العلمي والثقافي. و يتمثل الهدف الأساس لهذا الملتقى في تتبع المسار التاريخي لعلم الآثار المغربي منذ بداياته في أواخر القرن التاسع عشر الى يومنا هذا. كما يسعى إلى تشخيص واقع و آفاق البحث الأثري في المغرب، و كيفية الحفاظ على المكتسبات و تطويرها، مما يمنح لبلدنا حاليا و مستقبلا المكانة التي يستحقها في مجال علم الآثار العالمي.

و على هامش هذا الملتقى، سيتم تنظيم معرض حول المواقع الأثرية الرئيسية و الاكتشافات الرائدة وعلماء الآثار الذين ساهموا في تطوير هذا المجال. كما سيكون هذا الملتقى فرصة للتذكير بأن علم الآثار المغربي يتجاوز الحدود الوطنية ليهم كل ما يتعلق بحضارة بلادنا التي تغوص جذورها في أعماق التاريخ.

Soumission des résumés avant le 30 Novembre 2019

Informations : Calenda

La figure et l’œuvre de Dracontius dans l’histoire littéraire en Afrique vandale entre Antiquité tardive et Moyen Âge

Colloque international, Nice, 3-4 octobre 2019
Date limite de proposition de contribution : 30 juin 2019

Dracontius, qui réside dans l’Afrique occupée par les Vandales pendant la seconde moitié du Vème siècle, est un poète intéressant à plusieurs égards : sa production littéraire divisée entre poésie chrétienne et poésie mythologique, liée à la tradition romaine ; son rapport complexe et controversé avec la culture païenne ; son inspiration créative et audacieuse, qui s’exprime dans la réélaboration innovante des légendes ; son approche également hardie des genres littéraires (il suffit de penser à ses déclamations en forme poétique) et des modèles classiques, qu’il soumet à un processus d’« imitation variée » (imitatio cum uariatione) et de réinterprétation. Son langage artificiellement classique, qui s’éloigne de l’usage linguistique de son époque et se rattache plutôt à la tradition littéraire romaine, cache une sensibilité nouvelle et extraordinairement moderne, qui s’exprime dans la profondeur de sa foi chrétienne ainsi que dans sa critique (implicite mais efficace) de la cruauté inhumaine attribuée aux dieux dans les légendes païennes. Sa poésie mythologique révèle un engagement moral et civil inattendu, impliquant une stigmatisation voilée de la domination despotique et violente des Vandales et visant à affirmer ex contrario des idéaux de coexistence pacifique et harmonieuse entre les Romains et les barbares.

Ce colloque vise donc à affronter les différents problèmes encore ouverts concernant l’œuvre de Dracontius : la tradition manuscrite et la critique textuelle ; les rapports entre la production païenne et celle chrétienne ; la réélaboration innovante des légendes ; les rapports avec les modèles et en général avec la tradition culturelle ; l’engagement moral et civil, ainsi que les rapports avec le pouvoir. Une attention particulière sera accordée à la langue et au style du poète, p.ex. à son approche ambivalente (oscillante entre une continuité artificielle et des innovations étonnantes) avec la langue classique. 

L’organisation du colloque prendra en charge les frais de séjour et les repas dans la mesure de son budget et selon des modalités qui seront précisées ultérieurement. Les frais de transport resteront à la charge des participants. La durée de chaque communication est fixée à 25 minutes maximum. La langue du colloque est le français, mais les langues européennes les plus fréquentes sont évidemment acceptées. 

Les propositions de communication (15/20 lignes), plus un bref CV (dans le même fichier), sont à adresser à Giampiero.Scafoglio[at]univ-cotedazur.fr avant la fin de juin 2019.

Lieu de la manifestation : San Giorgio a Cremano
Organisation : Giampiero Scafoglio, avec la collaboration de Richard Faure
Contact : Giampiero.Scafoglio[at]univ-cotedazur.fr

Source : Compitum


The Journal of Ancient Architecture

«The Journal of Ancient Architecture» seeks to fill a gap in current scholarly publications on the Ancient World and Architectural History. The main focus of the Journal is the Ancient Mediterranean region, broadly defined (including Europe, Western Asia, and North Africa), and the period between 1000 BCE and 500 CE. Contributions pertaining to different geographical areas and periods are welcome, particularly if significant from a comparative perspective. Articles may focus on individual buildings, framing the analysis within a larger historical and methodological perspective, or they may address larger issues, including architectural theory, specialized writing and depictions of architecture, architects, patronage, materials and techniques, functions, ancient and post-antique reception, historic preservation, and historiography. 
At this stage, the goal for the Journal is to publish one issue per year, with 5-6 contributions, for a total of ca. 200 pp. The preferred language for the contributions is English, but other languages can be accepted, including German, French, and Italian. The preferred length for the contributions is 8,000 words. The format of the Journal will be 21,5×31 cm. The Journal will be published in both printed and digital form, the first with b/w and the second with color reproductions. The digital issue will be available on the platform www.libraweb.net via IP address. Manuscripts should be sent to cm135[at]nyu.edu and will be subject to peer review by two anonymous readers. The deadline for the submission of manuscripts for the first issue is September 30, 2019.

Organisation : Clemente Marconi
Contact : cm135[at]nyu.edu

Informations : Libraweb Fabrizio Serra Editore
Source : Compitum

D’une Syrte à l’autre : les deux Syrtes entre le désert et la mer à travers l’histoire

Date limite d’envoi des propositions : 31 mars 2019
Date limite d’envoi des manuscrits : 31 juillet 2019
Date du colloque : Sfax, le 2, 3 et 4 Décembre 2019

La vaste étendue entre l’espace saharien et la frange littorale de la Méditerranée représentait à travers les différentes ères de l’histoire une terre d’accueil, d’échanges et d’interférences avec le reste du monde méditerranéen et continental. En effet, c’est une terre qui a contribué aux échanges économiques, au transfert d’idées et à la mobilité des hommes. Elle fut également un espace frontalier de concurrence voire de conflits entre les peuples et les pouvoirs internes et externes. Ce colloque étudie cette région, ses connexions et leurs conséquences de manière diachronique de l’Antiquité à l’époque contemporaine suivant trois axes : échanges et interférences ; concurrence et conflits ; l’image et l’imaginaire relatifs aux deux Syrtes.

Informations : Calenda

La représentation du sol par l’image et par l’écrit dans l’Aurès préhistorique, antique et médiéval

La représentation du sol est immémoriale et multiforme : il s’agit, pour le présent colloque, de s’intéresser à toutes ces représentations, aussi bien écrites que figurées, dans les périodes préhistorique, antique et médiévale, essentiellement dans l’Aurès, mais aussi dans les régions attenantes de l’Afrique du Nord. Il sera aussi question des travaux cartographiques des premiers archéologues-explorateurs, puis des travaux de cartographie moderne qui bénéficient de tous les acquis de ce proche passé et produisent des fonds cartes enrichis par des images spatiales et aériennes de différentes natures tout en permettant l’accès des bases données informatisées très renseignées. Ainsi, le colloque sera découpé en quatre grands thèmes pour lesquels les communications devront établir des avancées ou faire des synthèses. Ces dernières seront plutôt réservées à des communications invitées.

Envoi des propositions jusqu’au 30 juin 2018.

Continuer la lecture de La représentation du sol par l’image et par l’écrit dans l’Aurès préhistorique, antique et médiéval

Call for papers: XV Congress of Pan-African Archaeological Association-PANAF’2018

Session/Panel :  Archéologie du paysage et patrimoine paysager /Landscape archaeology and landscape heritage
Coordinateurs /Conveners: Pr. Aziz BALLOUCHE  and Pr. Paul LANE

Text Panel Landscape.pdf

Soumission de résumé /Abstract submission :
Deadline 28 février 2018 /February 28th, 2018

Continuer la lecture de Call for papers: XV Congress of Pan-African Archaeological Association-PANAF’2018

Kairouan VII. Villes et archéologie urbaine au Maghreb et en Méditerranée Kairouan : 10, 11 et 12 avril 2018

Appel à contribution pour le VIIe Colloque International du département d’Archéologie de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Kairouan

Les propositions de communications doivent être envoyées à l’adresse suivante : colloquekairouanavril2018@gmail.com au plus tard le 30 novembre 2017,

KairouanVII_2018

Fiche-de-participation-Kairouan-2018_1

Fiche-de-participation-Kairouan-2018_2

 

Appel à contribution : Cartagine. Studi e Ricerche – Rivista della Scuola Archeologica Italiana di Cartagine (CaSteR)

À compter du 1er janvier 2017, il sera possible de soumettre des articles et des contributions scientifiques à la Rédaction de la revue CaSteR pour le volume de 2017.
La revue entend couvrir le champ des sciences historiques, de l’archéologie, des sciences de l’antiquité, de l’histoire de l’art, de la conservation, de la mise en valeur et de la restauration du patrimoine culturel.
La période chronologique prise en considération court de la préhistoire à la période fatimide (XII sec.).
Du point de vue de son extension géographique l’espace pris en considération est l’Afrique du Nord (en particulier la Tunisie et les pays du Maghreb) entendue non seulement au sens de la géographie physique mais aussi dans une perspective culturelle, à des fins de comparaison, par le biais d’études portant sur des questions communes à d’autres aires géographiques aussi bien que sur des relations d’échanges culturels et/ou matériels.
Une attention particulière sera accordée aux études portant sur des questions liées à la muséalisation, à la restauration des monuments, et à la promotion du patrimoine culturel (matériel et immatériel).
Les textes doivent être soumis à la Rédaction exclusivement via le site Web de la Revue et selon la procédure décrite sur son site :

http://ojs.unica.it/index.php/caster/about/submissions#onlineSubmissions

Toute contribution proposée à la publication sera soumise (dès réception) à l’un des membres de la Rédaction qui vérifiera son adéquation formelle au champ de la revue et à sa ligne éditoriale.
Si la contribution est conforme aux exigences minimales d’une publication scientifique, elle sera envoyée pour évaluation à au moins deux referees selon la procédure du double-blind.
La revue s’engage à porter à terme la première phase d’examen d’une contribution dans un délai de deux semaines après sa réception ; à l’expiration de ce délai elle informera l’auteur de la décision prise à l’égard de son texte : soit soumission à des referees, soit rejet. La sélection des referees est de la seule responsabilité du comité de rédaction ; elle est faite en fonction de l’expérience et de la compétence scientifiques des referees eux-mêmes. Au moins l’un des referees ext extérieur au comité scientifique de la Revue.
La procédure d’examen durera au plus cinq semaines ; après quoi la Rédaction communiquera à l’auteur la décision prise à l’égard de sa contribution : publication en l’état, publication après correction, refus de publication.

Le processus de peer review est géré via la plate-forme OJS.

CaSteR aura un numéro par an.

Cette invitation est valable pour toute l’année 2017.

Les articles acceptés seront publiés dans la Revue qui sera organisée en sections en fonction du contenu des articles ; ils seront mis en ligne et publiés sur le site de la Revue au fur et à mesure de leur acceptation pour publication après pagination ; ils seront inclus dans le volume de l’année en cours, et ainsi publiés sous leur forme définitive.
Les textes seront mis en ligne sur le site dès le 1er Janvier 2017.
Le volume annuel sera clos le 31 Décembre de chaque année.

Il est entendu que les contributions envoyées après le 30 Septembre 2017 seront automatiquement destinées au numéro qui sera publié l’année suivante : elles seront donc mises en ligne, en cas d’acceptation, à partir du 1er Janvier 2018.

Informations : http://ojs.unica.it/index.php/caster/pages/view/francese

Appel à contributions : L’Année du Maghreb

Appel à contributions
L’Année du Maghreb Dossier de recherche 18 | 2018-I
Économies morales et controverses publiques
Coordinateurs scientifiques : Imed MELLITI et Loïc LE PAPE
 
Date limite d’envoi des résumés : 31 janvier 2017
Argumentaire :
Pour aborder les dynamiques de conflit qui traversent l’ensemble du Maghreb aujourd’hui, le concept « d’économies morales » peut générer une plus-value heuristique considérable pour analyser la place des jugements moraux dans l’espace public. Les pays du Maghreb sont traversés par des processus différents de recomposition des pactes nationaux et des principes qui commandent le vivre-ensemble. Au sein de ces processus, la montée de l’hétérogène n’est pas seulement politique et idéologique, elle est aussi une exacerbation des tensions morales. L’espace public contemporain au Maghreb se caractérise par une économie morale surplombante, imposée par une langue de bois officielle, par les appareils de l’État, et par une société civile qui leur est largement assujettie. Mais on trouve aussi d’autres économies morales, plus éclatées, davantage spécialisées, réservées ou réduites au silence, où se télescopent les registres et les répertoires d’évaluation. La prolifération des « affaires » témoigne de l’éclatement et de l’affrontement entre ces registres.
Mais qu’entendons-nous par « économies morales » et quel serait l’apport de ce concept dans l’intelligence des enjeux qui configurent actuellement l’espace public maghrébin ?…
Consulter l’appel à contributions sur le site de L’Année du Maghreb : http://anneemaghreb.revues.org/2755

 

4e colloque international : « Art et Pouvoir en Méditerranée antique et médiéval » – Appel à communication

Art et pouvoir en Méditerranée antique et médiévale

 20-22 avril 2017

Art et pouvoir en Méditerranée antique et médiévale, tel est le thème que nous avons choisi pour ce quatrième colloque international qu’organise le département d’archéologie à l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis. Cette rencontre a pour objectif majeur de mettre l’accent sur les liens entre l’art et le pouvoir sous toutes leurs formes et leurs manifestations et de proposer, à travers un regard croisé, un cadre de réflexion sur les rapports entre les deux. L’art au sens précis du terme : la production figurée et architecturale d’une société, quel que soit le statut du document dans la société et l’époque considérées était-il toujours au service du pouvoir? Y-a-t-il des moments où l’art et le pouvoir étaient en conflit ? Quel est le rôle joué par l’art dans les sociétés méditerranéennes ? De nombreuses recherches ont déjà prouvé que la relation entre l’art et le pouvoir est beaucoup plus complexe qu’on ne le pense. Souvent utilisé comme un instrument de propagande, l’art peut être aussi un moyen de dénonciation et de contestation du dit pouvoir.

Les questions qui seront abordées lors de cette rencontre seront focalisées sur trois axes :

  • Usage politique et/ou religieux de l’art : l’art peut être utilisé  comme instrument au service du
  • L’art et le pouvoir en conflit
  • Usage social de l’art : dans la sphère privée, les objets artistiques reflètent le statut social du propriétaire et ses choix idéologiques (au sens large).

Les collègues souhaitant participer à ce colloque doivent faire parvenir,  au comité d’organisation, le formulaire ci-joint avant le 01 février 2017 à l’adresse suivante : samirguizani@hotmail.com

Une notification de l’accord sur le sujet proposé leur parviendra à partir du 15 février 2017.

Comité   scientifique :   Habib   BEN   YOUNES,    Mustapha    KHANOUSSI, Faouzi MAHFOUDH, Ahmed SAADAOUI

Comité d’organisation : Samir GUIZANI,   Mohamed GHODHBANE, Amel TEKKI

Appel à communication en français et en arabe