Archives de catégorie : Conférences

Séance académique de l’INP

20 avril 2022
INP Tunis
Salle Hassan Hosni Abdelwahab, 10h-12h

Hajer Krimi, chargée de recherches à l’INP, Une nécropole d’enfants du Ier et Ile siècles à Sousse

Mohamed-Arbi Nsiri, post-doc/Nanterre (Paris), La prosopographie chrétienne de l’Afrique byzantine : perspectives et prospectives

colloque doctoral virtuel tuniso-allemand (DAAD à l’Université de Tunis, DAI Rome)

Un colloque doctoral virtuel tuniso-allemand est mis en place à la chaire de longue durée en archéologie classique du DAAD à l’Université de Tunis, avec le soutien du DAI Rome.

La séance de lancement aura lieu le lundi 28 mars 2022 à 16:00 h avec deux présentations des projets de thèse :

◊ Julia Boensch-Bär (Berlin) : Nécropoles de Carthage à l’époque Romain impériale (en anglais).

◊ Hatem Drissi (Tunis) : Les portraits Romains de Carthage

Pour participer à travers zoom, veuillez-vous inscrire ici : https://dainst-org.zoom.us/meeting/register/tJYtdu-gpzkpHdEeEugrcKFDf7VeDGgDxVXl

AIBL – Séance du 25 mars – Autour du Fonds Poinssot

Séance placée dans le cadre du colloque de la SEMPAM « Autour du fonds Poinssot. Les aventuriers de l’archéologie en Afrique du Nord (1830-1957) ».

– Communication de Mme Monique Dondin-Payre, directeur de recherche émérite au CNRS (UMR 8210, AnHiMA), sous le patronage de M. John SCHEID : « Jules Chabassière (1836-1908), aventurier, archéologue et faussaire dans le Constantinois, seconde moitié du XIXe siècle ».

– Communication de M. Mohcine Cheddad, professeur d’histoire antique à l’Université Abdelmalek Essadi-Tétouan, sous le patronage de M. John SCHEID : « Recherches dans les Archives espagnoles du Musée archéologique de Tétouan (Maroc) ».

Informations : AIBL

Carthage et Kairouan : Etudes et sauvegarde du patrimoine subaquatique et d’architecture islamique

قرطاج والقيروان
دراسات في المحافظة على الأثار التحت مائية والمعمارية

Séances académiques en ligne
28 mai 2021

Le approches patrimoniales exigent de plus en plus une alliance performante entre la recherche archéologique fondamentale et la préservation du patrimoine culturel. Les travaux récents entrepris par Ouafa Ben Slimane, archéologue en subauatique et Séhir Ben Garouia, architecte à l’INP, sur le site de Carthage et la medina de Kairouan s’inscrivent dans cette perpspective. La diffusion de l’information au grand plublic constitue la troisième dimension de cet enjeu.
Ces résultats seront donc communiqués en visioconférences, au large public, lors de la 3è séance académique de l’INP pour cette année 2021.

Programme

11h
Ouafa Ben Slimane (chargée de recherches à l’INP) : Archéologie préventive en milieu subaquatique : étude de cas : le littoral de Gammarth à Carthage dans le cadre du projet de protection contre l’érosion marine
س 12:
ساهير بن قروية (مهندس معماري بالمعهد الوطني للتراث وطالبة دكتوراه في العمارة الإسلامية): دور البناية في المحافظة على التراث الوثائقي ”المخطوطات”

May be an image of 1 person and text

T. Ghalia (Tunis), Analyse et contextualisation des mosaïques de l’église byzantine de la Vierge Marie d’Henchir Beghil (El- Mahrine)

Jeudi 8 avril 2021, 15h-17h
En visioconférence dans le cadre du séminaire « Décor & architecture antiques d’Orient & d’Occident »

L’église d’Henchir Beghil en Afrique proconsulaire a été fouillée entre 2000 et 2002. Elle est caractérisée par son plan à déambulatoire et à faux transept. L’inscription sur le pied unique de la table d’autel établit l’érection de l’église à la période justinienne au sein d’un domaine privé. Elle a été dédiée à la Vierge Marie sous l’autorité du prêtre Crescens,chef de la paroisse. Le décor en mosaïque est composé d’un répertoire d’une vingtaine de trames géométriques et de panneaux figurés. Il témoigne du savoir-faire hautement qualifié de l’atelier réalisateur de la commande. Une parfaite symétrie dans la répartition des trames et une palette de couleurs chatoyantes sont des traits caractéristiques de cette production. Celle-ci obéit à un programme iconographique qui associe les motifs décoratifs à des thèmes figurés à connotation symbolique. Par le choix des canevas, le style et le mode de composition, on perçoit des influences qui vont de l’Adriatique à l’Orient. La prospérité économique de la région de Mahrine, grâce à ses rapports commerciaux avec différentes parties de l’Empire byzantin, plaide en faveur de cette hypothèse.

Informations : AOROC

La médecine dans la Carthage antique

Dr Chedlia Ben Youssef (Médecin Phytothérapeute, Directeur de la Clinique de Carthage, Historienne, Vice-Présidente et trésorière de la Société tunisienne d’histoire de la médecine et de la pharmacie)

« La médecine dans la Carthage antique : Abdeschmoun, serviteur d’Esculape (IIIe s. av JC) »

Le 10 février 2021 (en live sur Facebook)

Dans le cadre du cycle “Retour sur la médecine arabe et tunisienne : savoirs, acteurs, pratiques du soin”

Informations : Historien.ne.s de la santé

I martedì di Carthago

Con l’apertura della mostra Carthago. Il mito immortale il Parco archeologico del Colosseo avvia un articolato ciclo di incontri, che consentirà di approfondire non solo i temi della rassegna che si tiene al Colosseo e nel Foro Romano, al Tempio di Romolo e alla Rampa imperiale, ma anche di scoprire la realtà artistica contemporanea della Tunisia. Musicisti, danzatori, esperti di cinema e teatro si alterneranno nella Curia Iulia al Foro Romano con un ricco palinsesto di eventi. Ma non mancheranno giornate di studio e tavole rotonde dal taglio più specialistico.

Continuer la lecture de I martedì di Carthago